Sélectionnez votre langue / Selecteer uw taal
Français

École durable ne laisse rien au hasard

L’école primaire Les Trèfles à Anderlecht a ouvert ses portes mi-2016. Le bâtiment de l’école est une combinaison particulière d’un concept pédagogique, un immeuble durable et écologique et une belle architecture. Ce n’est pas une coïncidence si la conception du bureau d’architectes Árter de Bruxelles a été sélectionnée pour l’appel à projet ‘Bâtiments exemplaires 2012’, organisé par le service public Bruxelles Environnement-IBGE. Les façades rondes sont isolées avec du matériel d’isolation ROCKWOOL et finies avec un bardage Rockpanel. Les bandes aux plafonds de Rockfon contribuent au confort acoustique dans l’école.

L’école, d’une capacité de 750 enfants de 4 à 12 ans, est composée de quatre cercles qui se recouvrent partiellement et d’une salle de sport voisine. Les trois cercles les plus grands hébergent dans leur ‘peau’ des locaux et dans un noyau ouvert des cours de récréation abritées et circulaires. Dans le cercle supérieur, le plus petit, se trouvent l’entrée, les espaces techniques et une maison de concierge. Des larges passerelles relient les bâtiments. Pour la conception particulière de l’école, Árter s’est basé sur le nom du quartier, à savoir Les Trèfles, mais surtout sur des études du professeur japonais Mitsuru Senda. « Il a démontré que des cours de récréation circulaires incitent jusqu’à 20% de plus les enfants à être davantage en mouvement », dit l’architecte Patrick Vonck. « En plus, les formes circulaires impliquent 20% moins de façades pour une même superficie. Ce concept m’a permis de décomposer, littéralement, la structure traditionnelle d’une école, avec son couloir enfermé, et d’utiliser la forme circulaire comme cour de récréation supplémentaire. »

 « C’est la combinaison idéale du programme cyclique, du concept de durabilité et de la matérialisation. »

Concept durable et responsable
Avec une consommation énergétique d’à peine 12 kWh/m² par an, ce bâtiment est presque entièrement passif. Pour obtenir ce résultat, on a appliqué plusieurs techniques, comme la récupération de chaleur, la lumière naturelle, le quadruple vitrage avec un système de protection contre le soleil intégré, les toitures vertes et la récupération d’eau de pluie. Le choix de matériaux s’est fait à base de la taxe environnementale d’un produit pendant toute sa durée de vie. C’est, en outre, pour cette raison qu’on a opté pour les panneaux de plafond Rockfon dans les locaux et pour l’isolation RockFit de ROCKWOOL dans les façades. Pour le bardage, Vonck a opté pour les panneaux Rockpanel Chameleon, Rockpanel Natural et Colours.

Sécurité-incendie
Il va sans dire que lors de la conception de l’école primaire, la sécurité était une priorité. Vu que la façade est souvent un élément décisif lors d’une incendie, Árter a appliqué le principe de précaution et a opté pour la matière d’isolation de laine de roche de ROCKWOOL ininflammable. En appliquant de la matière d’isolation ininflammable (A1), la façade ne prendra moins facilement feu. Les panneaux d’isolation RockFit sont classés dans EUROCLASS A1 selon la norme EN 13501-1. La matière d’isolation est parfaitement résistante au feu et supporte des températures au-dessus de 1000 °C. La laine de roche ROCKWOOL a une valeur calorifique négligeable, de sorte qu’elle n’affecte pas la classe de réaction au feu de la façade. En plus, la matière d’isolation ne contribue nullement à la production de fumée ni à la propagation rapide du feu par l’inflammation de gaz résiduaires.

Effet surprenant
Le bardage Rockpanel a été collé pour des raisons esthétiques. « J’ai été agréablement surpris qu’en colorant en fonction de la position du soleil, j’ai pu renforcer la forme

 
‘cyclique’ de l’école et obtenir en même temps la certification de durabilité BREEAM A+, » dit Vonck. « Une façade d’un bâtiment à très haute performance énergétique doit être construite avec le plus grand soin. Pour l’architecte et l’entrepreneur, il est donc important de pouvoir s’appuyer sur des entreprises pouvant garantir les tests, analyses, références nécessaires ainsi que le suivi sur le chantier. » Selon Vonck, les panneaux renforcent aussi l’architecture du bâtiment. « Les panneaux sont équipés d’une couche de cristal qui, suivant le point de vue et la lumière du soleil, provoque un effet surprenant sur la perception des couleurs. La décoloration des panneaux correspond parfaitement aux changements saisonniers dans les jardins potagers autour des cercles. » Grâce à la qualité supérieure, la flexibilité et la résistance aux conditions météorologiques et à l’humidité, le matériel utilisé est en plus idéal comme support d’information. Par exemple, après la gravure d’un texte, aucun traitement spécial n’est nécessaire, même pas pour la plaque de base visible. « Les panneaux enduits de cristal permettent même un usage créatif, tout simplement par le fraisage de lettres », dit Vonck. Thierry Laroy, directeur de travaux chez CFE Brabant, se joint à lui pour souligner le fonctionnement simple. « Je n’avais pas d’expérience avec les panneaux, mais l’installation était très facile. »

Bâtiment exemplaire
Le résultat est un bel ensemble durable, sûr et destiné à l’enfant. Même avant la réception finale du bâtiment, Vonck a reçu des réactions positives. « L’administration locale ainsi que des directions d’autres écoles sont enthousiastes. La presse en parle beaucoup et les habitants du quartier s’étonnent des échanges magiques de couleurs. Personnellement, je trouve le projet particulièrement réussi. C’est la combinaison idéale du programme cyclique, du concept de durabilité et de la matérialisation. Des aspects qui se renforcent mutuellement. »

Contact

Des questions subsistent ? Vous souhaitez en apprendre davantage sur cette étude de cas ou sur nos produits ? Vous avez besoin d’un conseil technique ? Nos collègues sont là pour vous aider !
Back