Cloison: métallique

Des cloisons montées sur une structure métallique légère sont particulièrement intéressantes pour les applications en rénovation, car elles sont relativement légères et ne constituent qu’une charge minimale pour la structure existante. Principalement lorsqu’il s’agit de nouvelles cloisons dans un bâtiment existant, où le sol n’avait pas été étudié pour supporter cette charge.

Grâce à l’interaction spécifique entre la structure métallique flexible, les plaques de plâtre et l’isolation ROCKWOOL, on obtient une isolation acoustique performante malgré le poids léger de la cloison. De plus, ces cloisons atteignent une résistance feu de 30 minutes à plus de 120 minutes (en fonction de leur composition).

Le remplissage au moyen d’isolation ROCKWOOL contribue dans une large mesure à l’amélioration de l’isolation acoustique ainsi qu’à la durée de la résistance au feu.

Structure métallique

La structure de montants et de lattes se fera conformément aux instructions du fabricant. L’épaisseur des profilés sera fonction des dimensions de la cloison. Un autre critère sera l’épaisseur de l’isolation. De façon à pouvoir coincer comme il faut l’isolation entre les montants en forme de C, ceux-ci seront de 10 à 15 mm plus larges que l’épaisseur de l’isolation. Ainsi par exemple une isolation de 60 mm convient parfaitement pour une structure de 75 mm d’épaisseur.

La distance d ’axe en axe entre les montants varie, mais en règle générale on opte pour une largeur de 600 mm. Ce qui correspond également à la dimension de l’isolation ROCKWOOL.

Placement de l’isolation

Le produit qui convient le mieux pour isoler des cloisons métalliques légères est le Panneau Bâtiment 210. Grâce à sa souplesse, ce panneau se glisse parfaitement entre les profilés C.

Les vis qui ressortent des montants ne constitueront donc aucun problème. Pour un placement tout à fait optimal, vous pouvez néanmoins couper les parties des vis qui dépassent au moyen d’une pince coupante. Les panneaux se découpent facilement en longueur ou en largeur au moyen d’un couteau (ROCKWOOL).

Parachèvement des cloisons intérieures métalliques ou en bois

La cloison en bois peut être parachevée au moyen de différents matériaux. En règle générale le parachèvement est vissé dans les montants en bois. Dans le cas de cloisons métalliques, on applique généralement des panneaux de plâtre. Ce qui donne d’excellents résultats acoustiques en combinaison avec le lattis et la laine de roche. Le parachèvement est vissé dans les montants.

Il est déconseillé de faire passer des tuyauteries dans ces cloisons. Les perforations créent en effet des points faibles au niveau de l’acoustique et de la protection incendie. Les câbles ou tuyauteries éventuelles seront donc de préférence installés en surface.

Lorsque la cloison est appliquée pour des raisons acoustiques, il faudra également tenir compte des conseils suivants:

  • Laisser un petit joint entre le parachèvement et les surfaces adjacentes (sol, mur ou plafond). Ce joint sera par la suite rempli au moyen d’un matériau de joint souple. On réduit de la sorte le passage des bruits dus aux contacts "durs";
  • Des matériaux de parachèvement acoustiques "souples" (comme des plaques de plâtre) placés sur des lattes ressorts, auront la préférence. Si vous placez deux couches de parachèvement l’une sur l’autre, celles-ci seront alors vissées entre elles et non collées, ceci également pour des raisons acoustiques techniques;
  • Les plinthes éventuelles seront fixées contre le mur, sans toucher le sol. Vous laissez un petit joint qui sera par la suite rempli d’un matériau de joint souple et résistant à l’humidité (pour le nettoyage).